SELS

Parfums

de Vinaigres et

de Marinades

 

TOUT SAVOIR SUR LES SELS

 

    Ce sont des exhausteurs de goût

qui ne sont pas sans danger...

 

 

 Donner du goût à vos plats, oui !

Mais attention, pas n'importe comment :

 

 

Nous mettons trop de sel dans notre alimentation. Souvent, par habitude, nous saisissons la salière sans même avoir goûté le plat dans notre assiette. Nous consommons tous les jours entre 10 et 12 g de sel par personne en moyenne, l'équivalent de 2 cuillères à café !

Or l'OMS recommande de ne pas dépasser 2000 mg de sodium par jour, soit 5 grammes de sel.

ATTENTION : Les indications portées sur les emballages sont exprimées en mg de sodium. Pour connaître le taux de sel, il vous faut multiplier par 2,4 cette valeur inscrite !

 

POURQUOI LE SEL EST TOXIQUE

 

Le sel (chlorure de Sodium ou Na-Cl) est un produit à forte toxicité hypertensive, il fait monter la tension, responsable de maladies cardio-vasculaires. A l’origine de cette toxicité :

 

  • il y a d’une part le sodium, car il a un fort pouvoir osmotique, c’est-à-dire qu’il attire et retient l’eau dans l’organisme, ce qui induit l’hypertension. (D’ailleurs, quand un hypertendu va voir son médecin, la première prescription qu’il reçoit est un médicament diurétique afin d’aider le corps à excréter l’eau par les urines et ainsi commencer à faire baisser la tension).
  • D’autre part, l’ion chlore a une action sur un autre mécanisme engendrant de l’hypertension, le système rénine-angiotensine. Ce système hormonal est localisé dans le rein. Il joue un rôle prépondérant au niveau de la tension artérielle. (D’ailleurs, c’est sur ce système que la plupart des médicaments hypotenseurs bloquent la rénine et font baisser la tension)

 

REMARQUE ENFLAMMÉE : Aucun médicament présentant une telle toxicité, aussi descructeur, ne serait accepté en vente libre sur le marché. Une ordonnance obligatoire et la mention rouge sur la boîte de médicament signalant les doses à ne pas dépasser seraient obligatoires. Et le conditionnement serait aussi approprié à sa dangerosité.

 

Qu'en est-il du sel ?

 

En vente libre, en grande quantité, sans mention de danger… Normal ?

Pourquoi les États membres de l'OMS repoussent-ils la réduction mondiale de consommation de sel de 30% à 2025 alors que ce problème est mondial et que tant de vies sont mises en jeu !!!

Quel chemin encore à parcourir pour diminuer les AVC, les infarctus, les maladies rénales… !

 

POUR DONNER DU GOÛT AUX ALIMENTS SANS NUIRE À LA SANTÉ

 

Deux solutions :

 

La première solution ; c' est d'utiliser un sel marin : LE SEL DIÉTÉTIQUE AU CHITOSAN

qui ne présente pas les inconvénients du sel de table classique.

 

La deuxième solution : LES SALIÈRES SANS SEL. Afin de réduire l'apport de sel sur votre table, nous avons créé des salières sans sel SANSEL composées uniquement de 5 épices de différents parfums. En les utilisant comme salières, vous donnerez du goût à votre alimentation par le biais de divers mélanges d'épices qui sont des alicaments, donc bons pour votre santé, et vous réduirez votre consommation de sel sans difficulté.

 

Pour les inconditionnels du goût du sel, nous proposons aussi ces mélanges d'épices avec 15% de sel diététique de mer au Chitosan®

 

 

UNE VIDEO QUI EN DIT LONG

 

Prenez le temps de regarder cet excellent documentaire de mars 2016 intitulé : "Tous accros au sel", d'une durée de 48 mm. Vous y comprendrez tout le combat à mener dans le domaine de la SANTÉ et contre ces industriels peu scrupuleux ! Ceci apporte encore un peu plus d'eau à notre moulin :

SAVEZ-VOUS OÙ SE TROUVE DÉJÀ LE SEL DANS NOTRE ALIMENTATION ?

 

Le sodium est naturellement présent dans divers aliments, dont le lait, la crème (environ 50 mg de sodium/100 g), les œufs (environ 80 mg/100 g). On le retrouve aussi, en quantités bien plus grandes dans les aliments transformés, comme le pain (environ 250 mg/100 g), les viandes transformées comme le bacon (environ 1500 mg/100 g), les aliments pour le grignotage, comme les bretzels, les spécialités au fromage et le popcorn (environ 1500 mg/100 g), ainsi que des condiments comme la sauce de soja (environ 7000 mg/100 g) et les cubes de bouillon (environ 20 000 mg/100 g).

 

N'OUBLIEZ PAS DE MULTIPLIER LES CHIFFRES PAR 2,4 POUR CONVERTIR LE TAUX DE SODIUM EN POIDS DE SEL ET DE FAIRE L'ADDITION D'UNE JOURNÉE EN FONCTION DE VOS MENUS !